FANDOM


Jean-Pierre Goulard est le mari de Béatrice de Montmirail, avec qui il a eu Florian et Ondine Goulard.

Il vit avec sa famille à Parnans sous Montmirail dans une maison proche de l'église. Jean-Pierre exerce le métier de dentiste et a aménage son cabinet dans une partie de la maison.

Il n'est pas issu d'une famille noble, ce qui lui vaut d'être appelé « le gueux » par Jacquouille et Godefroy, mais vit tout de même aisément, fumant le cigare et jouant au golf régulièrement.

Tout au long des deux films, il est dépassé par les événements déclenchés par les deux moyenâgeux et, contrairement à Béatrice, il a beaucoup de mal à garder son sang-froid.

Biographie Modifier

Jean-Pierre a épousé Béatrice peu de temps après la disparition de son cousin, Hubert de Montmirail, aux alentours de 1977[1]. Contrairement aux ascendants de son épouse, il a décidé de ne pas vivre avec sa famille au château de Montmirail (le considérant comme une « grande baraque inchauffable ») et s'est installé dans une grande maison dans le village voisin, Parnans sous Montmirail. Son beau-père a finalement vendu le château quelques années plus tard, à Jacques-Henri Jacquart.

Le 27 octobre 1992, il conduit Béatrice et Jacquouille à l'hôpital psychiatrique où a été enfermé Godefroy, afin de le ramener chez lui. Dans la soirée, il reçoit la visite de Jacquart, Fabienne Morlot et Edgar Bernay pour examiner la rage de dents de ce dernier. Il parvient à régler le problème.

Le lendemain, alors que Béatrice, Godefroy et Jacquouille se rendent au château pour rendre la bague du Hardi, il reste à la maison pour travailler. Mais lorsqu'il apprend que Béatrice a prévu de passer trois jours à l'hôtel avec celui qu'elle prend pour son cousin, il débarque en trombe. Il soupçonne en effet Béatrice d'avoir été amoureuse d'Hubert. Lorsqu'il arrive au château, il est mordu au mollet par le malinois de Jacquart. On lui administre alors un antidouleur sous le regard d'une bonne partie du personnel de l'hôtel, ainsi que les hommes du maréchal-des-logis Gibon et Fabienne Morlot.

Édouard Bernay l'invite, ainsi que sa femme et son soit-disant cousin, à dîner avec son frère Edgar et leur secrétaire Fabienne.

Il arrive avec la police dans la suite du Hardy, juste après le retour dans le passé de Godefroy. Quand Béatrice finit par lui expliquer que Godefroy, Jacquouille et Ginette viennent du Moyen-Âge, il pense qu'elle est malade et appelle un médecin.

Le 29 octobre 1992, il reçoit un appel de Cora de Montmirail, la femme d'Hubert, qu'il avait tenté de joindre pour la prévenir du retour de son mari. La communication est interrompue par Béatrice et le retour de Jacquouille et Ginette.

Alors que Jean-Pierre en train d'opérer une cliente, Madame Frangin, Jacquouille fait imploser la télévision et provoque un incendie. Pendant l'intervention des pompiers, il essaye tant bien que mal de retirer l'aiguille qu'il a plantée dans le palais de madame Frangin.

Le 30 octobre, alors qu'il part pour le golf, il boit le chocolat chaud préparé par Béatrice, qui contient de la potion magique. Il est donc transporté au Moyen-Âge avec Jacquouille, au moment où Gontran de Luigny, dit « le Buté », attaque le bourget de Montmirail. Il croise la route de Frénégonde, qui se rend en carrosse chez son cousin Amaury et la prend pour Béatrice. Elle le frappe avec un coffre et il est récupéré par Ganelon, qui se rend immédiatement compte qu'il ne fait pas partie de l'époque médiévale. Le mage Eusæbius lui fait boire de la potion, et il se réveille dans le petit bois en 1992. Il est persuadé d'avoir fait un cauchemar et retourne se coucher.

Alors que Ginette est recherchée par le comte et son écuyer parce qu'elle détient les bijoux du Duc de Pouille, comprenant surtout la dentelette de Sainte-Rolande, elle se présente au cabinet de Jean-Pierre parce qu'elle a perdu une dent lors d'une rixe chez maître Valoche.

Sa dernière apparition à ce jour se fait lors du dîner avec Béatrice, Godefroy, Jacquouille, Ginette, Florian et Ondine autour d'un bucket de chez KFC et d'une pizza Hut.

En coulisses Modifier

Jean-Pierre est interprété par Christian Bujeau. Ce dernier a déclaré, à propos de son rôle et de celui de Valérie Lemercier : « On était pile. Ça c’est mon maître René Simon qui nous disait ça : Vous allez dans votre vie rencontrer une fois, peut-être deux fois, des rôles qui vous iront comme un gant, pile[2] ».

Apparitions Modifier

Notes et références Modifier

  1. D'après Cora, Hubert n'a pas donné signe de vie depuis 15 ans.
  2. Les Visiteurs sur christianbujeau.wordpress.com

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard