Fandom

Les Visiteurs Wiki Okaypedia

Béatrice Goulard de Montmirail

175pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager
Béatrice, en 1992. Béatrice, en 1992.
Béatrice, en 1992.
« Oh ! Elle me casse les burnes celle-là ! »
Jacquart, à propos de Béatrice

Béatrice de Montmirail, épouse Goulard est une descendante de Godefroy de Montmirail, l'épouse de Jean-Pierre Goulard et la mère de Florian et Ondine Goulard.

Elle est couramment appelé Béa par Jean-Pierre et Dame Béatrice par Godefroy et Jacquouille.

Biographie Modifier

Durant sa jeunesse, elle a vécu au Château de Montmirail. Il y a d'ailleurs une photo de famille dans la galerie « Diane de Poitiers » du château sur laquelle elle est représentée jeune, mais aussi Hubert de Montmirail, son cousin, en uniforme de saint-cyrien. Elle a par plusieurs fois tenté de trouver le passage secret vers les oubliettes avec ses cousins, sans succès.

Elle a épouse Jean-Pierre en 1977, peu après la disparition d'Hubert, et elle s'est installée avec lui dans une maison près de l'église. Son choix de vie est décrié par Godefroy, qui considère la maison comme « un pitoyable logis, (...) une villette de manants » , puis par Cora qui utilise le terme « bicoque ».

Son père meurt en 1981, c'est lui qui a vendu le château de Montmirail à Jacques-Henri Jacquart.

Le 27 octobre 1992, alors qu'elle est en train de donner une leçon de piano à son fils, elle reçoit un appel du père Hervé, qui la prévient qu'un homme a fait irruption dans son église et porte les armes de sa famille. Il s'agit bien sûr de Godefroy de Montmirail. Béatrice se rend au presbytère, où Godefroy la prend pour sa promise, Frénégonde de Pouille. Il finit par comprendre que Béatrice est sa descendante, et lui demande de lui trouver un enchanteur. Pensant qu'il s'agit d'un clochard, Béatrice et le prêtre appellent la police. Alors qu'il se bat avec les CRS, Godefroy hurle le cri de guerre du Roi de France "Montjoie, Saint Denis", puis la devise des Montmirail, « Que trépasse si je fayblis ».

Alors que Godefroy est conduit à l'hôpital psychiatrique, Béatrice cogite et en conclut -à tort- que l'homme qu'elle a envoyé à l'hôpital est son cousin Hubert, mystérieusement disparu à Bornéo pendant le Raid Gauloises. C'est à ce moment-là que Jacquouille et Ginette viennent frapper à la porte. La SDF présente Jacquouille comme l'ami d'un Montmirail cascadeur et catcheur. Pour Béatrice, il n'y plus de doute : son cousin est revenu, et est amnésique.

Béatrice se rend avec Jean-Pierre et Jacquouille à l'hôpital, pour ramener Godefroy à la maison. Après une visite de Jacques-Henri Jacquart, elle se met dans la tête que ce dernier et Jacquouille sont frères. Lorsque Godefroy lui demande en pleine nuit de lui raconter l'histoire de la famille depuis Louis VI le Gros, elle remarque qu'il porte en chevalière la bague du Hardi, qui est censée être exposée dans la bibliothèque du relais-château de Montmirail. Elle pense donc que Godefroy a volé la bague et entreprend de la ramener au château. Sans s'en rendre compte, Béatrice règle ici un paradoxe temporel : Godefroy portait ladite bague lorsqu'il a traversé le temps, alors qu'avant cela une autre version de la même bague se trouve au château, ce qui nous donne deux fois le même objet. Une fois arrivés au château, les deux versions de la bague (celle que portait Godefroy en traversant le temps et celle ayant traversé les âges naturellement) s'envolent, perçant leurs protections respectives, pour fusionner l'une et l'autre, mettant ainsi un terme au paradoxe temporel.

Béatrice, désireuse de raviver la mémoire d'un Hubert qu'elle croit amnésique, utilise sa carte bleue pour réserver la suite « Le Hardy » pour deux jours, ainsi que deux petites chambres pour elle et Jacquouille. Pour lui prouver qu'il n'est pas son cousin mais son ancêtre, Godefroy l'emmène dans ladite suite et active le bouton entrainant l'ouverture du passage secret des Montmirail, menant dans les oubliettes du château où elle manque de tomber dans un piège. Ils découvrent un message de Ferdinand Eusèbe, le descendant du mage Eusæbius. Recalée à la porte, Béatrice attend le retour de Godefroy pour le ramener au château, où elle apprend que Jean-Pierre a été attaqué au mollet par le malinois de Jacquart.

Invitée à dîner avec son mari et son soit-disant cousin par un Édouard Bernay désireux de se trouver une nouvelle famille de clients fortunés, elle apprend d'une part que Godefroy prévoit de partir juste après le repas, et d'autre part que Jacquouille et Ginette vont se marier. Quand elle voit Godefroy empoigner Jacquouille pour l'emmener de force dans la suite afin de lui faire boire la potion, elle les suit. Usant d'une ruse, Jacquouille parvient à se faire remplacer par Jacquart, que Godefroy fait disparaître (qu'il prend pour Jacquouille) devant ses yeux grâce à la potion. Choquée et émue, elle fait ses adieux à Godefroy, qui lui transmet ses bons sentiments, puis boit la potion disparait à son tour. À peine une minute après, Jacquouille sort du passage secret devant une Béatrice médusée, qui finit par réaliser que c'est Jacquart, et non Jacquouille, qui est reparti dans le Moyen-Âge en compagnie de Godefroy.

Après leurs départs, Béatrice raconte tout à Jean-Pierre, qui ne la croit pas et appelle un médecin.

Le 29 octobre, Jacquouille et Ginette reviennent à la porte des Goulard, leur voiture étant tombée en panne d'essence. Béatrice en profite pour se rendre chez Ferdinand Eusèbe, afin qu'il lui procure de la potion magique pour renvoyer ceux qu'elle appelle « Monsieur et Madame Ouille » au Moyen-Âge. Elle pense en effet que Ginette vient également du Moyen-Âge, puisqu'elle voulait se marier avec Jacquouille et a les manières plus que populaires.

Le 30 octobre au matin, l'assistante du professeur Eusèbe apporte à Béatrice la potion magique. Elle la mélange à du chocolat chaud et en fait boire à Jacquouille, qui retourne en 1123, ceci sans se rendre compte que Jean-Pierre en a lui-aussi bu quand il avait le dos tourné. Ginette refusant de boire, elle la poursuit jusqu'à une station-service, où celle-ci lui fait porter deux jerrycans d'essence. Les deux femmes se rendent ensuite à Bourges pour que Ginette obtienne une expertise des bijoux volés par Jacquouille au Duc de Pouille que Godefroy a par erreur abattu, au mont-de-piété local. Alors que Béatrice l'attend au pub d'en face, Ginette en profite pour l'abandonner.

Béatrice revient chez elle en taxi et découvre que Jacquouille et Godefroy sont revenus pour récupérer les bijoux détenus par Ginette. La batterie de la voiture des Goulard ayant pris l'eau, elle se rend avec Jacquouille chez le garagiste Pochard. Au retour, elle doit accompagner Godefroy et Jacquouille, accusés d'avoir drogué et séquestré le maréchal des logis Gibon. Elle reçoit un appel de Jean-Pierre, qui la prévient que Ginette est revenue une dent en moins et que Cora, l'épouse de feu Hubert, a récupéré les bijoux du Duc. Godefroy croise alors Cora, mais aussi Philippine, la fille de Cora et d'Hubert, qui s'apprête à se marier.

Après une première tentative infructueuse, elle se rend avec Godefroy, Jacquouille et Ginette chez Cora, qui remet les bijoux au comte. insistant pour que Godefroy la mène à l'autel, Béatrice entreprend de préparer un chocolat chaud dans la cuisine. Malheureusement, elle n'y trouve pas de cacao en poudre et se débrouille avec du Grand Marnier. Godefroy et Jacquouille boivent, mais Ginette refuse toujours et jette ce qui restait de potion dans un buisson, qui fleurit aussitôt. Se croyant à nouveau à court de potion, Béatrice appelle le professeur Eusèbe pour lui en demander une recharge. Lorsqu'elle lui apprend qu'elle a mis du Grand Marnier dans la potion, il s'exclame : "c'est une catastrophe !" Et en effet : en raison de l'adjonction de Grand Marnier, la potion est faussée et renvoie le comte et son écuyer non plus en 1123, mais en 1792, en pleine Révolution française !

En coulisses Modifier

Béatrice est interprétée par Valérie Lemercier dans le premier opus, et par Muriel Robin dans le second. Lors d'une interview pour le magazine Première, le producteur Alain Terzian a révélé que Jean-Marie Poiré envisageait initialement de confier le rôle à Jacqueline Maillan[1].

Notes et références Modifier

  1. Première n°456, février 2015, p. 62.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard